Read Online or Download Botanique PDF

Best french_1 books

De Barrett à Zollinger-Ellison Quelques cas historiques en gastroentérologie

L. a. médecine foisonne d'illustres praticiens qui laissèrent leur nom � un syndrome ou � une maladie. Qui étaient Barrett, Boerhaave, Crohn, Cruveilhier, Dieulafoy, Ellison, Lynch, Mallory, Mendelson, Ménétrier, Weiss, Whipple, Zollinger, et tant d'autres ? À quelle époque vécurent-ils ? Quelle fut leur histoire personnelle ?

A l'ombre de ma vie

Mars 2009. Florence Cassez fait l. a. une de tous les journaux français. Elle est condamnée à 60 ans de réclusion par l. a. justice mexicaine. Florence quitte son Nord natal pour une nouvelle vie. En 2003, elle débarque chez son frère à Mexico. Elle va y rencontrer l'amour. Ignorant tout de ce qui peut se passer au Mexique - corruption, agressions, enlèvements -, elle se laisse porter par sa romance.

Extra info for Botanique

Sample text

On dit encore que les cycadophytes et les ginkgophytes sont ovipares, c’est-àdire que les ovules prennent l’aspect et le volume de graine avant que la fécondation ait eu lieu et que l’embryogenèse se produit seulement quand les ovules se sont détachés de la plante mère. L’appareil végétatif présente également de nombreux traits primitifs; diécie (fig. C. Hétéroprothallie γ ǩ Hétérosporophytie Ǩ Fig. 26. Cycle biologique des Spermaphytes dioïques. Les prothalles mâles ou femelles (hétéroprothallie) sont engendrés par des méiospores sexuées produites sur des sporophytes différents (hétérosporophytie ou diécie), euxmêmes mâles ou femelles.

Pinophytes 51 — chacune porte à maturité deux sacs polliniques allongés qui s’ouvrent, comme chez les Fougères, par une assise mécanique (l’anneau de déhiscence), laissant échapper les microspores ou grains de pollen (à n chromosomes) que le vent entraîne. L’ensemble est très comparable à la partie mâle de l’épi sporangifère des Sélaginelles. Le contenu de la microspore, d’abord uninucléée, se segmente et devient sans rupture de la paroi qui l’enveloppe, un petit prothalle comprenant : — 2 cellules prothalliennes qui dégénéreront plus ou moins rapidement; — 1 cellule initiale de l’anthéridie.

7. Fragment d’un « thalle » femelle de Marchantia portant trois « chapeaux », dont l’un est à maturité et les autres incomplètement développés (les « chapeaux » des pieds mâles ont une forme légèrement différente, plus simple). Les sporophytes, encore plus réduits que chez les mousses se cachent sous les « baleines du parapluie ». Chez les Hépatiques, les spores sont entremêlées de filaments stériles ou élatères (du grec, elatêr : qui disperse) : ce sont des cellules mortes pourvues d’épaississements en spirale et capables de brusques mouvements de détente qui assurent la dissémination des spores.

Download PDF sample

Rated 4.98 of 5 – based on 43 votes