By Pascal Prélaud

Show description

Read or Download Allergologie canine PDF

Similar french_1 books

De Barrett à Zollinger-Ellison Quelques cas historiques en gastroentérologie

Los angeles médecine foisonne d'illustres praticiens qui laissèrent leur nom � un syndrome ou � une maladie. Qui étaient Barrett, Boerhaave, Crohn, Cruveilhier, Dieulafoy, Ellison, Lynch, Mallory, Mendelson, Ménétrier, Weiss, Whipple, Zollinger, et tant d'autres ? À quelle époque vécurent-ils ? Quelle fut leur histoire personnelle ?

A l'ombre de ma vie

Mars 2009. Florence Cassez fait l. a. une de tous les journaux français. Elle est condamnée à 60 ans de réclusion par los angeles justice mexicaine. Florence quitte son Nord natal pour une nouvelle vie. En 2003, elle débarque chez son frère à Mexico. Elle va y rencontrer l'amour. Ignorant tout de ce qui peut se passer au Mexique - corruption, agressions, enlèvements -, elle se laisse porter par sa romance.

Additional resources for Allergologie canine

Example text

La localisation du prurit étant pour le moins difficile à déterminer et les œdèmes rarement observés, on ne tient compte chez le chien que de l’érythème dont la taille est identique à celle de la papule. Donc, quelque soit le diamètre de la papule, la réaction ne peut pas être considérée comme positive s’il n’y a pas d’érythème. Dans la méthode objective, on mesure le diamètre de la papule ou mieux, on fait la moyenne du petit et du grand diamètre, que l’on compare à celle des deux témoins. Fig.

La glycérine à 50 % permet une conservation de plusieurs années à + 4 °C des solutions concentrées d’allergènes. De telles concentrations utilisées par voie intradermique sont très irritantes et peuvent provoquer des réactions locales violentes avec érythème, exsudation et parfois même nécrose. À la concentration de 0,5 %, elle est parfaitement tolérée tant chez l’homme que chez le chien, le chat et le cheval et ne provoque pas l’apparition de réactions irritantes. On peut donc utiliser des solutions mères glycérinées à 50 %, très concentrées en allergènes (solutions pour prick-tests), que l’on dilue au 1/100 pour effectuer des intradermoréactions.

L’histamine n’est pas un témoin de conservation des extraits. En effet ,cette petite molécule se conserve beaucoup plus longtemps que les protéines (plusieurs années à + 4 °C). Témoins L’utilisation de témoins est nécessaire pour s’assurer de l’absence d’effet irritant du diluant des extraits et l’absence d’interférence de traitements anti-inflammatoires avec les résultats de cet examen. On utilise comme témoin négatif le diluant des allergènes (soluté physiologique phénolé à 0,4 % avec ou sans glycérine à 0,5 %).

Download PDF sample

Rated 4.53 of 5 – based on 13 votes