By Noam Chomsky

Sollicité par les médias internationaux, le linguiste anarchiste américain Noam Chomsky s'est livré à une examine de l. a. state of affairs au lendemain des attentats du eleven septembre. Ces entretiens sont aujourd'hui rassemblés dans un petit livre publié au Serpent à plumes : 11/9.
Loin de los angeles déferlante consensuelle qui a submergé nos ondes après cette date, Chomsky démonte le système de propagande mis en oeuvre par les autorités américaines et les médias, notamment à travers l'emploi d'une terminologie très précise. Il questionne par exemple le sens de los angeles formule "guerre contre le terrorisme" en rappelant qu'aucune puissance occidentale ne peut respecter sa propre définition officielle du terme "terrorisme" : les États-Unis ne sont-ils pas le seul will pay à avoir été condamné pour «usage illégal de los angeles strength» contre le Nicaragua par l. a. Cour internationale de justice de l. a. Haye (1986) ? Par conséquent, le seul will pay dont le terrorisme a été établi à l'aide de preuves ? En matière de justice internationale, l. a. règle semble donc découler de los angeles formule "deux poids, deux mesures" ou encore d'un "faites ce que je dis, pas ce que je fais" comme viennent le confirmer les bombardements américains de l'usine de produits pharmaceutiques de Al-Shifa au Soudan en 1998. L'enquête demandée par les autorités soudanaises aux international locations Unies afin d'établir les responsabilités est à ce jour toujours bloquée par Washington...
Également interrogé sur los angeles thought de "choc des civilisations", Chomsky los angeles réfute en dévoilant les dessous de quelques affaires juteuses entre le monde arabe (notamment l'Arabie Saoudite) et les États-Unis ou en mentionnant l'attitude de son can pay face à un régime comme celui de Suharto en Indonésie (l'État islamique le plus peuplé), soutenu pendant des décennies. Dès lors, cette idea dont on nous a tant rebattu les oreilles se voit réduite à une coquille vide.

Show description

Read or Download 11/9 Autopsie des terrorismes PDF

Best french_1 books

De Barrett à Zollinger-Ellison Quelques cas historiques en gastroentérologie

Los angeles médecine foisonne d'illustres praticiens qui laissèrent leur nom � un syndrome ou � une maladie. Qui étaient Barrett, Boerhaave, Crohn, Cruveilhier, Dieulafoy, Ellison, Lynch, Mallory, Mendelson, Ménétrier, Weiss, Whipple, Zollinger, et tant d'autres ? À quelle époque vécurent-ils ? Quelle fut leur histoire personnelle ?

A l'ombre de ma vie

Mars 2009. Florence Cassez fait l. a. une de tous les journaux français. Elle est condamnée à 60 ans de réclusion par los angeles justice mexicaine. Florence quitte son Nord natal pour une nouvelle vie. En 2003, elle débarque chez son frère à Mexico. Elle va y rencontrer l'amour. Ignorant tout de ce qui peut se passer au Mexique - corruption, agressions, enlèvements -, elle se laisse porter par sa romance.

Extra info for 11/9 Autopsie des terrorismes

Example text

Au Moyen-Orient, les gens ne partagent évidem­ ment pas cette vision rassurante en vigueur aux États-Unis, qui qualifie de « généreuses » et de « magnanimes » les propositions faites à Camp David au cours de l’été 2000. Et il reste bien d’autres mythes auxquels nous sommes très attachés. Il existe de nombreux ouvrages sur ce point, qui donnent une information détaillée à partir de sources incontestables, mais on ne le sait pas. D'après vous, quelle sera la réaction du gouvernement améri­ cain ?

Ce qu’il advient réellement là-bas, nous ne pouvons que l’imaginer, et cela vaut aussi pour les estima­ tions de Belke (tout à fait plausibles), qui considère qu’en un an des dizaines de milliers de personnes ont déjà « été atteintes de maladies et en sont mortes », une conséquence directe de la destruc­ tion de la plus importante usine qui produisait des médicaments abordables pour la population, et des produits vétérinaires. Nous n’avons pourtant qu’effleuré la question. Selon le rapport transmis sur-le-champ par l’or­ ganisation humanitaire Human Rights Watch, le bombardement a eu comme conséquence immé­ diate que « toutes les agences de l’ONU dont le siège était à Khartoum ont évacué leur personnel américain.

Dans un de ses articles d’aujourd’hui, le New York Times a même concédé que les prises de position à New York sont assez différentes de celles trans­ mises par le journal. C ’est un bon article, qui sug­ gère aussi que la presse dominante a négligé ce point, ce qui n’est pas tout à fait vrai, sauf pour le New York Times lui-même, jusqu’à ce jour. CHOMSKY i) Le Times révèle maintenant que « les tam­ bours de la guerre... sont à peine audibles dans les rues de New York », et que les appels à la paix « dépassent largement les demandes de châti­ ment », même devant le plus grand « mémorial extérieur de la souffrance et du chagrin » dédié aux victimes de cette atrocité.

Download PDF sample

Rated 4.93 of 5 – based on 7 votes